Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 08:17

Alors, en fait, comme vous expliquer... J'imagine que les photos parleront mieux que moi de ce week-end :

P1040913.JPGEn gros, j'ai passé deux jours sur un catamaran, et c'était juste...

 

P1040927.JPG

Incroyable. Quitter la Grande Terre pour le large, passer la nuit en mer...

 

P1040959.JPG

Jeter l'ancre près d'un îlot qui se découvre à marée basse et plonger au milieu des requins.

Ou suivre les poissons coralliens jusqu'au tombant, appréhender l'infini, "Le Grand Bleu".

 

P1040996.JPG

Lever l'ancre, se diriger vers l'Îlot Table. Mettre le Zodiaque à la mer, accoster, explorer l'Îlot en tongs sur les rochers. Y rencontrer des tricots rayés rouges sang (serpents marins d'ici, rappelez-vous la version décolorée), des noix de coco échouées, un requin mort sur le sable, des oiseaux marins rarissimes et j'en oublie...

 

 


Mais puisqu'il faut bien "revenir sur terre" (jamais cette expression n'a été aussi vraie),

nous passons le dimanche à Koumac, à explorer les environs.

 

P1050066.JPG

Perdus dans la montagne, nous nous dirigeons vers une séance de spéléologie.

 

P1050137.JPG

Après une laborieuse randonnée en 4x4 dans la brousse montagneuse,

nous trouvons enfin...

 

P1050070.JPG

...une faille, c'est-à-dire l'entrée de la grotte. Non répertoriée.

Toujours envie d'y mettre les pieds...?

 

P1050077.JPGLa réponse est oui, évidemment ! Même pas peur des trois mètres abrupts à descendre,

il suffit de s'agripper aux stalactites les plus solides... Et d'y aller tranquillement.

 

P1050086.JPGAu final, nous y descendons à 6, dans une atmosphère... légèrement oppressante.

 

P1050092.JPG

Je devine vos questions : OUI c'est dans ce trou-là-bas-au-fond qu'il fallait se glisser

pour accéder à la deuxième caverne.

 

P1050095.JPG

Le preuve en image. Attention à la tête, il ne faut pas abîmer ces fragiles stalactites.

 

P1050098.JPGAmbiance cathédrale ou descente aux enfers, au choix.

 

P1050100Eblouis par nos lampes torches, les cristaux s'illuminent.

 

P1050104.JPGPlutôt descente aux enfers, après réflexion.

 

P1050105.JPGPlafond version dentelle satanique.

 

P1050120.JPG

Parfois, je vous l'accorde, ça pouvait être étroit. Le genre de moment

où l'on se demande : pourquoi diable a-t-on une paire de seins ?

 

P1050123.JPG

Question que je n'ai pas fini de me poser lorsque je découvre la sortie,

6 mètres plus haut. Escalade à l'arrache au milieu des éboulis, facile.

 

Vous l'avez compris, c'était un week-end incroyable. Pour nos guides, c'était somme toute assez banal, pour une Zoreille comme moi, du jamais vu. Du genre qui donne envie de s'inscrire en Ecole de Voile et de faire le tour du monde en catamaran. Si jamais je disparais un jour de la surface terreste, vous saurez où me trouver... Sur mer ou sous terre :).

 

Un grand merci à la famille de Simon qui nous a fait découvrir les beautés de Koumac et des environs.

Pour sûr, ce week-end valait de l'or.

 

Sarah*

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Sarah, devenue une aventurière, une chasseuse, une pêcheuse, un marin, bref, ce pays est en train de te changer ! =)
Répondre
A


Chasseuse, pêcheuse, marin, je veux bien... Mais aventurière, je ne pense pas que ce soit nouveau ;)



Présentation

  • : Mes pérégrinations
  • : Ailleurs... avec vous. Je quitte une vie, en démarre une nouvelle. Mais, encore et toujours, avec vous dans mes bagages. Bienvenue !
  • Contact

Profil

  • Astérie*
  • Rieuse aussi bien que sérieuse,
 délirante comme chiante,
 je vous saoûle, me défoule,
 cours à 100 à l'heure, prends le temps du bonheur.
 
 ...Comme Vous, une foule de paradoxes...
 
 Les exploiter, pour avancer.
 Vivre. Respirer.
  • Rieuse aussi bien que sérieuse, délirante comme chiante, je vous saoûle, me défoule, cours à 100 à l'heure, prends le temps du bonheur. ...Comme Vous, une foule de paradoxes... Les exploiter, pour avancer. Vivre. Respirer.

Salutations

  S'installer ailleurs, une grande aventure...
Je la vivrai avec vous, si vous le voulez bien :).
 

Je suis là, blottie dans mon lit, sous la couette : musique à fond, des étoiles au plafond, mes bouquins pour dessus-de-lit, mes dessins pour oreiller, et vous pour m'accompagner dans ce drôle de rêve. 

Pour autant, rien n'exclut les moments de folie, les fous rires endiablés, les délires assumés et les prises de position passionnées !
Aussi je vous invite à suivre mes pérégrinations... aussi bien virtuelles, que visuelles, imaginaires, touristiques, méditatives, sentimentales, estudiantines ou festives. 
Bien à vous,
Astérie*

P.S. : Pour suivre au mieux l'actualité de ce blog, parfois...chaotique ;-), n'hésitez pas à syndiquer ce site grâce au flux rss (si vous avez Mozilla Firefox, un simple clic suffit sur le lien sous mon profil, à droite).